Impression personnalisée

Sélectionnez les paragraphes que vous désirez imprimer

Finances et impôt : tout va changer !

Le prélèvement forfaitaire unique sur les revenus des placements financiers : intérêts, dividendes, plus-values devrait bien voir le jour en 2018. La promesse électorale du nouveau Président Macron devant figurer dans la prochaine loi de finances. De ce fait, une nouvelle donne fiscale va rebattre les cartes entre les placements et rendre des avantages à ceux détenus directement en compte-titres. L'assurance-vie, placement n°1 des Français, y trouvera-t-elle aussi son compte ? En principe, oui. Tout dépendra du maintien confirmé à l'assurance-vie (jusqu'à 150 000 euros) des abattements et de la fiscalité aujourd'hui applicables après 8 ans. Ces règles -comme la possibilité d'opter pour l'IR pour les non-imposables- s'appliqueraient en parallèle avec la flat tax (jouant au-delà de 150 000 €)... Quant à l'épargne sans impôt, elle le resterait : livret A, épargne salariale, PEA... (mais pas le PEL). Le risque ? Rajouter de la complexité à l'avantage d'une minorité d'investisseurs, sans simplifier vraiment la fiscalité des placements...

Parution: 10/2017
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Groupe Revue Fiduciaire 2017. Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnaît avoir pris connaissance de la licence de droits d'usage, en accepter et en respecter les dispositions.